Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Choisir sa guitare électrique

Ses distorsions, ses solos épiques, son sustain infini, ses modèles légendaires… Comment ne pas vouloir jouer de la guitare électrique ? Oui, mais en fait, quelle est la différence avec une guitare acoustique amplifiée ? N’est ce pas inutile quand on en a déjà une ? Laquelle choisir, et pourquoi ? Continuer à lire

Définir son style

En premier lieu, posez vous la question de ce que vous voulez jouer : rock, pop, folk, variété, métal… Les bois utilisés et surtout les micros ouvriront vers le style que vous favorisez. Puis regardez les différents modèles : Stratocaster, Telecaster, Jazz Master, Les Paul, SG, ES… Normalement, vous aurez déjà un coup de coeur visuel pour tel ou tel format. C’est toujours mieux de jouer sur une guitare que vous trouverez sublime ou qui vous rappelle votre guitariste favori !

Les marques

Les deux grandes marques Gibson et Fender proposent respectivement sous les marques Epiphone et Squier des répliques de leurs modèles. Les prix vont de 300 à 600 euros et cela vous permettra de jouer avec des instruments tout à fait corrects avec le look et les spécificités de guitares très fameuses.

Pour les débutants, ces deux marques proposent des pack incluant guitare, ampli, sangle, câbles. C’est idéal pour commencer.

L’ampli

Et oui, une guitare électrique sans amplificateur, ça ne sert à rien ! Ne vous dites pas que vous la brancherez si votre chaine hi fi à moins que vous ne vouliez vous dégoûter de l’instrument et au passage d’éventuellement ruiner les hauts parleurs de votre système de son. En effet, les fréquences émises par l’instrument nécessitent un ampli adapté. Il existe deux catégories d’amplificateurs : à transistor ou à lampe. Ceux dotés de lampes délivrent un son bien plus chaud que les transistor.

Pour jouer dans une formation avec une batterie, il faut un ampli de 100 watt en transistor ou au moins 15 watts à lampe sous peine d’être noyé par le batteur qui, c’est bien connu, ne vous fera pas de cadeaux.

Pour une utilisation à domicile, 5 watts à lampe suffiront amplement, surtout qu’il existe aujourd’hui des amplis que l’on peut passer de 5 à 1 ou à 0,5 watts, idéal pour jouer toute la nuit presque sans réveiller ses voisins.

Les effets

Les amplificateurs à transistor offrent souvent des réglages pour obtenir les principaux effets de la musique moderne : reverb, delay, distorsion, etc. Ces effets sont dans la majorité des cas de mauvaise qualité même s’ils permettent à un débutant de pouvoir s’essayer à la diversité. Pour un joueur plus confirmé, il est recommandé de s’équiper avec des pédales d’effets individuelles pour bien choisir de belles sonorités.

Le toucher et les réglages

Les cordes d’une guitare électrique sont plus fines que sur une acoustique, et également plus rapprochées les unes des autres. Ainsi il sera plus facile d’exécuter des bends et d’aller plus vite. Néanmoins les erreurs de jeu ressortent beaucoup plus que sur une guitare acoustique. Comme toujours, essayez bien plusieurs formats différents pour sélectionner le type de manche que vous trouverez le plus confortable.

Il y a plusieurs potards sur une guitare, qui contrôlent le volume et la fréquence de chaque micro. Mettez simplement tout au maximum, et réglez plutôt le son à l’ampli. Il y a aussi un bouton qui permet de sélectionner le micro de la guitare que l’on souhaite utiliser. Pour faire simple, le micro le plus bas (micro chevalet) donnera un son plus aigu et le micro du haut (micro manche) un son plus rond.

Les guitares vintage

Les guitares d’occasion suivent une réelle courbe de spéculation et si les grandes marques sont toujours très onéreuses, d’autres moins connues sont aujourd’hui abordables et vraiment remarquables. Pour les fans des années 60, des marques comme Silvertone, Airline ou Teisco sont cotées entre 200 et 600 euros et délivrent un son vraiment typique, de quoi se motiver à reprendre tous les standards des Stones, Animals, the Who… Attention toutefois de bien vérifier les aspects techniques pour ne pas se retrouver avec une guitare en trop mauvais état. Vérifiez chaque photos, posez bien des questions sur les éventuelles rénovations, et essayez la longtemps ! Si vous notez quoi que ce soit de déplaisant, des cases qui vibrent trop ou des frettes (souvent celles du haut du manche) trop usées, passez votre chemin, vous trouverez votre bonheur un peu plus tard.

guitare acheter une guitare conseils guitare