Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

1908 : quand un certain Camille donna naissance à la musique de film

En plus d’un siècle d’existence, de 1895 à aujourd’hui, le cinéma a vécu de grandes aventures et connu de grandes évolutions qui ont fait rêver les spectateurs époque après époque… mais que serait le 7ème art sans la musique ? Continuer à lire

La musique, élément essentiel dans le cinéma

La musique a été partie intégrante des films dès le début, avec des musiciens présents dans la salle de projection, que ce soit quelques musiciens ou un joueur d’orgue de cinéma, ensuite des enregistrements qui devaient être synchronisés avec l’image… jusqu’aux BO que l’on connaît aujourd’hui avec des compositeurs tels que John Williams, Alexandre Desplats ou encore Hans Zimmer, pour ne citer qu’eux. N’oublions bien sûr pas les compositeurs de l’âge d’or du cinéma américain, notamment, avec Miklos Rozsa, Dimitri Tiomkin ou encore Bernard Herrmann.

La musique a donc un rôle primordial dans le 7ème art et ce depuis le début, mais à qui doit-on la naissance de la « véritable » musique de film?

Cocorico !

Nous devons la 1ère musique de film de l’Histoire au compositeur français Camille Saint-Saëns (1835-1921) surtout connu pour son Carnaval des animaux et sa Danse Macabre. Oui, Camille Saint-Saëns a écrit la première musique de film de l’Histoire. C’était en 1908 pour le film de 18 minutes L’Assassinat du Duc de Guise d’André Calmettes. Par « 1ère musique de film de l’Histoire », nous entendons le fait que cette dernière a été la première à être composée expressément pour le 7ème art, ce qui n’était pas le cas pour les musiques qui accompagnaient jusqu’alors les films.

Que l’on apprécie ou non son œuvre de façon générale, nous ne pouvons que lui donner l’estime et la reconnaissance qui lui reviennent d’avoir cette place dans ce genre musical à part entière qu’est la musique de film !

Elève et professeur

Camille Saint-Saëns a fait ses études Conservatoire de Paris où il étudia l’orgue et la composition, respectivement avec François Benoist et Jacques-Fromental Halévy, l’oncle du librettiste Ludovic Halévy qui a écrit beaucoup de livrets pour Jacques Offenbach et celui de Carmen de Georges Bizet aux côtés de Henri Meilhac. Il a aussi reçu des conseils de Charles Gounod.

Par la suite, il a à son tour formé les compositeurs André Messager et Gabriel Fauré.

Pour finir, je vous propose un voyage de plus de 100 ans en arrière afin de regarder L’Assassinat du Duc de Guise de 1908 et écouter la 1ère musique de film de l’Histoire !

musique de films compositeur de musique camille saint-saëns