Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Quel âge pour apprendre la musique ?

Cela fait combien de temps que vous y songez ? Peut-être depuis toujours, depuis ce moment où vous avez ressenti une émotion toute particulière face à la musique. Ce jour-là, vous vous êtes dit, un jour je ferai de la musique, j’apprendrai un instrument, je marcherai sur la lune, je jouerai au badminton avec les étoiles… Et puis le temps a passé, mais cette envie ancrée au fond de vous n’a pas changé. Vous êtes un peu intimidé à l’idée de pousser la porte d’une école de musique. En réalité, vous avez peur de rencontrer la musique. Peur d’être ébloui ? Continuer à lire

Bonjour madame la Musique.

La boite à photos a livré tous ses mystères. On y voit un petit garçon ou une petite fille avec un instrument, piano ou violon, flûte ou mandoline. Votre âme d’enfant habite ce monde enfoui au plus profond de vous. Elle est associée à un désir de musique, apprendre un instrument, rêver avec les sons. Au fond, cela fait longtemps que cette idée trotte en vous, prendre des cours de musique, travailler un instrument, traverser le temps et découvrir des merveilles en vous-même. Un vieux rêve inassouvi, un fantasme qui revient, un désir fou qui fait peur.

J’ai les doigts rouillés !

Vous n’avez pas osé pousser la porte de l’école de musique de votre quartier. Et pour cause, en découvrant tous ces enfants avec leur instrument sous le bras, vous avez pris conscience que ce monde vous était désormais inaccessible. C’était brutal et injuste. Spontanément, vous vous êtes dit : « Forcément, avec mes doigts rouillés, ce n’est plus de mon âge, c’est trop tard ! Aucun professeur ne m’acceptera ».

Chacun son rythme

On ne va pas se mentir : un adulte ne progresse pas de la même façon qu’un enfant. Notre structure osseuse et musculaire est différente. Notre esprit aussi. Nous réfléchissons trop. Nos gestes manquent de spontanéité. Or, l’apprentissage d’un instrument est essentiellement basé sur des gestes qui deviendront répétitif avant de paraître naturels. Apprendre un instrument, c’est accepter de ne rien comprendre. C’est dire oui à l’inconnu. Et au travail.

Une structure pédagogique adaptée

Une école de musique où l’on joue au Pokémon dans les cours de solfège n’est sans doute pas très adaptée à l’adulte en quête de spiritualité musicale. Le but n’est pas de retourner sur les bancs de l’école mais de trouver une structure pédagogique adaptée à qui on est. Une pédagogie à la carte avec des professeurs ouverts à toutes les aventures. Des professeurs particuliers qui vous guideront avec bienveillance, en tenant compte de votre niveau, de votre degré d’implication, de votre personnalité, et qui vous donneront envie d’avoir confiance en vous.

La révélation

Débuter la musique c’est entrer dans l’espace temps d’un langage magique. Le plaisir préside à toute chose. Vous devenez des sons, vous devenez une voix. Bon, au début, il ne faudra pas être trop difficile, les voisins risquent de vous faire quelques petites remarques acerbes. Qu’importe, cela ne durera pas, vous êtes sur le chemin de la beauté. Vous êtes en train d’explorer une forêt où il ne sert à rien de se presser. Car la musique, pour être apprivoisée, demande un esprit calme et ouvert, totalement décomplexé. C’est le moment de faire jaillir la part d’enfant toujours en vous.

apprentissage musical conseils pédagogiques cours pour adultes