Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Des comptines bien coquines

Il est des chansons pour enfant appartenant à notre inconscient collectif dont on ne sait pas tout… Transmises de génération en génération, elles continuent de capter notre attention et celle de nos enfants. Elles transportent en elles, des miroirs d’un mode de société… Continuer à lire

Une chanson populaire anonyme

Simple chanson pour enfant, Au clair de la lune est, en général, la toute première chanson transmise de manière spontanée à nos enfants. Cette chanson, dont nous ne connaissons souvent que les deux premiers couplets, constitue une porte d’entrée dans la culture collective francophone.

Datant approximativement du XVIIIe siècle, sa mélodie est, dans la plupart des cas, attribuée à Jean-Baptiste Lully ou encore provient d’un air de ballet daté de 1674 ou encore d’un air de contredanse de 1775… Quoi qu’il en soit, on sait avec certitude que cette chanson était déjà très connue dès 1780.

Paroles

1. Au clair de la lune,
Mon ami Pierrot,
Prête-moi ta plume
Pour écrire un mot.
Ma chandelle est morte,
Je n´ai plus de feu,
Ouvre-moi ta porte,
Pour l´amour de Dieu.

2. Au clair de la lune
Pierrot répondit :
« Je n´ai pas de plume,
Je suis dans mon lit.
Va chez la voisine,
Je crois qu´elle y est,
Car dans sa cuisine
On bat le briquet.

3. Au clair de la lune
L´aimable lubin
Frappe chez la brune,
Elle répond soudain,
Qui frappe de la sorte?
Il dit à son tour :
Ouvrez-moi la porte
Pour l´amour de Dieu.

4. Au clair de la lune,
On n´y voit qu´un peu :
On chercha la plume,
On chercha le feu.
En cherchant d´la sorte
Je n´sais c´qu´on trouva,
Mais j´sais que la porte
Sur eux se ferma

D’une chanson coquine à une chanson pour enfant

Les mots avec la transmission orale se sont transformés. Et par extension le sens de la chanson…

Dans la version la plus généralement interprétée, une personne demande à «  mon ami Pierrot » le prêt d’une plume pour écrire un mot. Mais à l’origine, cet inconnu demandait une lume, c’est à dire de la lumière pour rallumer sa chandelle. C’est pourquoi, l’aimable Pierrot l’envoie chez sa voisine qui bat le briquet, donc allume du feu. Cependant quand on sait que battre le briquet est une expression d’antan signifiant « on y fait l’amour », le doute s’installe en nous… d’autant que dans la troisième strophe, l’inconnu est nommé lubin, qui n’est autre qu’un moine dépravé du XVIe siècle s’exclamant pour l’amour de Dieu… et enfin dans la quatrième strophe nous apprenons que la voisine a ouvert à cet inconnu en pleine nuit et a refermé la porte derrière lui…

Cette chanson a donc des sous-entendus sexuels… que la transformation des mots dans le temps a ôtés.

Les variations

Il existe de nombreuses versions de la chanson Au clair de la lune. Mais, toutes évoluent sur le même air. Ainsi, une version dite enfantine est apparue en 1870 avec des paroles différentes :

« J’ai vu dans la lune
Trois petits lapins
Qui mangeaient des prunes
Au fond du jardin,
La pipe à la bouche,
Le verre à la main,
En disant : « Mesdames !
Servez-nous du vin ! »

Le sens caché des comptines

Avant d’être chantés par nos enfants, la plupart des comptines portent un message. Celui-ci peut être politique le bon roi Dagobert, de torture jean petit qui danse, sensuel ou érotique au clair de la lune.

éveil musical petite enfance au clair de la lune