Dominique Colas, Directeur Général de l’ICM

image

Quelle est votre fonction chez ICM ?
Je suis Directeur Général, et j’ai la chance de travailler avec des personnes formidables, qui conduisent notre projet musical et pédagogique depuis maintenant 25 ans. Les responsabilités de chacun ont évolué depuis les débuts de notre école, mais à ma grande satisfaction, l’enthousiasme du départ est resté intact !

Quelles sont les missions que vous préférez ?
Elaborer de nouveaux projets ! Et aussi, bien sûr, fédérer chacun d’entre nous autour de ces innovations, ce qui m’apporte une grande satisfaction. Par exemple, le projet de cours en ligne UNIZIC, dans lequel nous mettons beaucoup d’énergie, ainsi que notre expérience de la pédagogie musicale au service des élèves, illustre parfaitement cela. Il faut être à l’écoute de son époque, et s’adapter aux nouveaux usages qui la caractérisent, afin de répondre aux attentes de chacun, élèves comme professeurs. Ce projet en est à son étape initiale, et ce serait une grande fierté, pour moi et tous ceux qui s’y investissent, de voir cette belle idée se transformer en une grande réussite. Cette envie collective et tenace d’aller toujours de l’avant est d’ailleurs présente au quotidien depuis les débuts de l’Institut de Culture Musicale !

Comment résumeriez-vous votre parcours ?
J’ai été attiré très tôt par la musique, et par mon instrument de prédilection, la guitare, que j’ai découverte au collège. Notre professeur de musique, sans doute découragé par l’enseignement musical de l’époque – qui semblait n’avoir pour seul objectif que d’éloigner à jamais de cette discipline extraordinaire les collégiens -, eut l’idée d’amener sa guitare en cours… et c’est là que pour moi, la magie a opéré ! Soudain, « la musique », ce n’était plus seulement lire des notes au tableau, ou bien apprendre de vagues notions d’histoire de la musique… Après une brève incursion à l’Ecole des officiers de la marine marchande, je suis entré au CNR de Caen. Je me suis ensuite installé à Paris pour y suivre les cours d’Alberto PONCE à l’Ecole normale de musique Alfred Cortot.

[Note d’Inspirateur : les lycéens ayant suivi les stages CyberBac en 2011 et 2012 connaissent bien Alberto PONCE à travers son enregistrement du beau morceau de Jacques CASTEREDE, Hommage à Pink Floyd, que je leur faisais étudier en complément d’Atom Heart Mother]
Quelles sont vos influences ?
Je suis très éclectique, et j’aime écouter tous les styles de musique. Mon adolescence a été particulièrement marquée par les musiques d’Amérique latine : la SAMBA, la BOSSA NOVA, et le jazz brésilien en général. Pour ce qui est de la pratique instrumentale, je me suis résolument tourné vers le répertoire de la guitare classique, qui offre un florilège inépuisable de couleurs et de timbres, tout en illustrant parfaitement les influences culturelles et musicales des compositeurs qui écrivent pour ce merveilleux instrument.
Illustration musicale proposée par Inspirateur
Voici Trois morceaux espagnols d’Emilio PUJOL (1886-1980), interprétés par le guitariste serbe Ognjen GRCAK. A noter que non seulement PUJOL fut le professeur d’Alberto PONCE, ainsi que du génial luthiste Hopkinson SMITH… mais qu’il fut aussi l’élève de Francisco TARREGA, grand compositeur dont je vous avais parlé en janvier dernier !
guitare ICM interview Tarrega Pujol Ponce Castérède Dowland Hopkinson Smith

archives

Vous aimerez aussi