le blog

Retour à la liste des articles

L’ukulélé : un instrument dans vos cordes ?

A l’heure où les premières envies d’aborder la musique font surface, et où le choix d’un instrument se pose, qui n’a pas eu un regard amusé sur le minuscule instrument à 4 cordes, présent désormais – ça n’a pas toujours été le cas – dans toutes les vitrines des magasins de musique ? Continuer à lire

Elvis, Marilyn, Jimi et les autres…

Au premier regard, on peut être tenté de ne pas le prendre au sérieux. Ceux qu’on croise en vitrine sont parfois affublés de couleurs vives, de motifs parfois enfantins, parfois exotiques… De là à le voir comme un gadget décoratif, le pas est vite franchi. Et pourtant…

On sait qu’à une époque lointaine, notamment par le biais d’Elvis Presley (Blue Hawaii) ou Marilyn Monroe (Certains l’aiment chaud), l’ukulélé était très populaire aux États-Unis… Ce qui peut expliquer que Jimi Hendrix, Neil Young et Joan Baez aient découvert la musique par le biais du petit instrument, avant de se mettre à la guitare. Mais quel est réellement le rapport entre un ukulélé et une guitare, et passe t-on facilement de l’un à l’autre ?

Techniquement, c’est très simple : les quatre cordes de l’instrument, accordées de façon traditionnelle (sol, do, mi, la), ont les mêmes intervalles que les quatre cordes aiguës de la guitare. Mais elles sont une quarte plus haut. Et le sol est encore une octave au-dessus… Mais nous y reviendrons !

Tout se transforme : de la guitare au ukulélé

Concrètement, pour les guitaristes, jouez la position du ré majeur sur un ukulélé… et vous aurez un sol majeur. Jouez un la mineur, vous aurez un ré mineur. Amusez-vous à adapter tous les accords que vous connaissez et vous trouverez vite vos marques sur le petit instrument…

Et si vous êtes un guitariste novice, si vous vous êtes acharnés douloureusement et sans succès à l’apprentissage des positions d’accords, si la simple idée d’un barré vous révulse… Sachez qu’évidemment, les deux cordes en moins pourraient bien vous faciliter les choses. Enlevez les deux cordes graves, et la position du sol majeur ne nécessitera qu’un seul doigt… Placez le doigt à l’endroit opportun du ukulélé et vous obtiendrez un do.

Pour les petits et les grands

Cet état de fait, associé à la petite taille de l’instrument, en fait un instrument beaucoup plus accessible pour les tout-petits. Car les cordes de guitare sont douloureuses, aussi, et surtout, pour les petits doigts, il faut appuyer fort, et ça fait mal. Alors enchaîner deux accords ne nécessitant qu’un seul doigt (le do majeur et le la mineur, pour ne citer qu’eux) sera beaucoup plus accessible aux toutes petites mains.

Notons qu’il existe un instrument intermédiaire, qu’on appelle couramment guitalélé aujourd’hui, déclinaison moderne de ce que la tradition espagnole appelle la guitare requinto. Il s’agit, en fait, du plus petit modèle de guitare, qui s’accorde en la… Une passerelle parfaite pour passer d’un instrument à l’autre.

Simple à jouer

Reste une question à élucider : pourquoi cette corde aiguë ? Contrairement à la guitare, l’ukulélé n’est pas accordé du grave à l’aigu, la première corde étant accordée un octave plus haut. Un choix dont on peinerait à trouver la raison officielle, mais qui réduit la tessiture de l’instrument, et équilibre le rapport graves-aigus quel que soit le sens de jeu : tout est fait pour que ce soit simple… Il serait dommage de ne pas essayer.

ukulélé apprendre le ukulélé cours de ukulélé