le blog

Retour à la liste des articles

Les meilleurs conseils pour choisir le bon doigté au piano

Vous commencez à jouer et les notes n’ont plus de secrets pour vous. Vous avez acquis les bases de l’apprentissage pour enfin pouvoir interpréter une partition que vous avez minutieusement choisie. Il ne vous reste alors qu’une dernière petite mission à accomplir, à savoir choisir les bons doigtés pour jouer les notes et ne pas vous emmêler les pinceaux dans les enchainements d’accords sur votre clavier. Quelques conseils pour vous aider. Continuer à lire

Pourquoi un bon doigté au piano ?

La bonne position de vos mains sur le clavier vous permet d’enchainer plus facilement les notes et vous offre la possibilité de mieux les lier. Ainsi, vous serez en mesure de jouer en rythme et plus rapidement votre morceau, sans avoir à faire chevaucher vos mains. Votre posture n’en sera également que plus confortable et naturelle. Même si cela vous paraît quelque peu complexe au départ, n’ayez crainte. Au fur et à mesure de votre apprentissage, le choix du doigté deviendra un réflexe qui ne vous quittera plus et vous pourrez alors  vous faire plaisir à moindre effort en jouant et respectant les enchainements sans difficultés.

Essayez pour bien choisir les bons doigtés sur votre partition

Il est important de prendre le temps de lire la partition en essayant les doigtés proposés, ou choisis par vous sur votre clavier, lorsque les enchainements vous semblent plus complexes. Cela vous sera aussi utile pour vous familiariser avec la partition. En effet, toutes les partitions ne donnent pas forcément des indications de doigtés. Quelques une plus que d’autres et certaines autres, aucune. C’est pourquoi il est vivement conseillé d’essayer sur le clavier et de bien noter au crayon à papier sur la partition les numéros des doigts que vous avez choisis d’utiliser (au-dessus des notes concernées). Le crayon à papier permet de changer pour un autre doigté si nécessaire, ces derniers ne sont pas définitifs et peuvent évoluer au fur et à mesure de la pratique du piano. Le doigté étant lié à une certaine morphologie de la main, il arrive que celui renseigné sur la partition ne vous corresponde pas, il faudra alors que vous le changiez. Cela facilitera la mémorisation de votre morceau et votre doigté deviendra un réflexe sur le clavier.

Comment choisir le bon doigté ?

Les doigtés sont fonction de plusieurs paramètres à bien connaitre avant de commencer. Tout d’abord, ils dépendent de la morphologie de votre main, petite ou grande, ainsi que de l’écartement de vos doigts, évidemment aussi des liaisons souhaitées sur la partition et de l’intervalle entre les notes, surtout si elles doivent être jouées en même temps. Enfin, du déplacement de votre main sur le clavier qui permettra d’aller chercher une nouvelle note. Il vous suffit d’essayer plusieurs doigtés en fonction de votre morphologie et de choisir celui qui sera pour vous le plus confortable, non seulement pour votre main mais aussi pour votre posture au clavier.

L’expérience étant, plus vous jouerez au piano, plus le bon doigté vous viendra spontanément, sans plus avoir à y réfléchir. Plus vous serez capable d’utiliser directement les bons doigts en face des bonnes notes sur votre clavier, plus ce choix deviendra instinctif. Le temps et la pratique aidant, les indications de doigtés deviennent évidentes et les positions des mains pour accomplir certains enchaînements sur votre piano vous paraitront faciles.

cours de piano conseils piano conseils pédagogique
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*