le blog

Retour à la liste des articles

La bonne position des mains au piano

Adopter la bonne posture au piano est la première condition pour jouer en souplesse et sans se faire mal. On doit veiller à une bonne position du corps dans son ensemble, et ce, jusqu’au bout des doigts, car ce sont ces derniers qui frapperont les touches. Continuer à lire

Le poignet en « position neutre »

Une bonne position du poignet stabilisera vos doigts, qui ainsi se déplaceront librement.
De plus, comme pour toute activité à mouvements répétitifs (taper à l’ordinateur, coudre, jouer au squash, etc.), la pratique du piano peut exposer à des douleurs et même au syndrome du canal carpien si le poignet est mal sollicité.
Lorsque vous jouez du piano, vous devez toujours veiller à éviter de mettre de la tension dans le poignet. Il n’est pas cassé, ni vers le haut, ni vers le bas. Il forme une ligne avec l’avant-bras en amont, et la main en aval.
Il adopte la « position neutre ». Pour la reconnaître, laissez pendre vos bras de chaque côté du corps lorsque vous êtes debout, au repos. Vous pouvez observer que l’avant-bras et le dos de la main sont naturellement alignés et les doigts arrondis vers l’intérieur. Cette position demande un minimum d’effort au poignet et c’est celle-ci que vous devez reproduire lorsque vous vous installez. N’hésitez pas à demander à votre professeur de piano de corriger votre position, même pendant que vous jouez, car on a tendance à oublier les bonnes postures lorsque l’on se concentre sur un morceau !

Sur le bout des doigts…

Vous savez maintenant reconnaître la bonne position pour votre poignet, asseyez-vous au piano. Pensez toujours à votre posture générale : bien assis, à bonne distance, dos droit, épaules basses et coudes, avant-bras, poignets alignés, parallèles au sol, à hauteur du clavier.

Assurez-vous du bon arrondi de vos mains : tournez-les paumes en l’air, repliez les doigts comme si vous teniez des oranges (sans serrer). Retournez vos paumes vers le clavier : les mains sont voûtées, les doigts de nouveau naturellement arrondis vers l’intérieur, comme lors de l’observation de la position neutre du poignet.

Posez les doigts sur les touches, blanches pour commencer. C’est le pouce qui déterminera le placement des autres doigts. Le pouce est le seul doigt qui joue sur la tranche. Posez donc la tranche extérieure de la première phalange du pouce sur une touche, ni trop au bord, ni trop en avant. Les pouces ne devront pas sortir du clavier lorsque les autres doigts joueront.

Laisser les autres doigts retomber sur les touches adjacentes, un doigt par touche. Vos mains sont toujours arrondies, c’est donc le bout des doigts qui repose sur les touches.

On joue avec la pulpe. Si vous sentez que vos ongles touchent, il faut les raccourcir ! Les ongles trop longs entravent le jeu, car ils modifient la position des doigts, et de plus, taper sur les ongles est douloureux à la longue.

Cette vidéo offre une très bonne vue sur la position des mains. On y voit très bien que les avant-bras et les poignets restent parallèles au clavier, que les mains sont en voûte et que ce sont les doigts qui jouent. Et cela même en interprétant une palette de compositeurs qui appellent différents styles de jeu. Et même lorsque la pianiste, avec humour, s’essaie à jouer sur le dos… Ce qui n’est bien sûr pas une position conseillée !

En bref, la bonne position des mains pour jouer du piano, c’est :

  • Une bonne posture générale du corps
  • Les poignets en position neutre, dans l’alignement de l’avant-bras
  • Les mains voûtées
  • Les doigts légèrement incurvés
  • La tranche du pouce, la pulpe pour les autres doigts, sur les touches

Problématique : Et vous, avez-vous des conseils à partager pour avoir une bonne position de mains ?

technique instrumentale apprendre le piano conseils piano