le blog

Retour à la liste des articles

Improviser au piano : être à la fois un musicien et un créateur

Poser délicatement ses doigts sur son clavier et se laisser porter, cela n’est pas toujours chose facile. Vous avez l’habitude de jouer des morceaux par coeur, d’avoir une partition devant vos yeux que vous savez lire et que vous pouvez suivre, ou encore vous débutez et ne connaissez rien au solfège mais aimeriez pouvoir interpréter vos propres morceaux. Je conseille toujours de mener en parallèle un apprentissage classique du piano et quelques exercices d’improvisation afin d’éviter cette angoisse et ne pas se sentir perdu à l’idée de jouer sans l’aide d’une partition. L’apprentissage classique du piano permet d’obtenir une rigueur qui mène à des progrès plus rapides, y compris dans votre travail d’improvisation. Keith Jarrett a bien commencé, dès son plus jeune âge, des cours de piano classique menés par sa mère, pianiste, avant de devenir, bien des années plus tard, maître dans son art, l’improvisation. Il en est de même pour Mozart ou encore Beethoven. Revenons sur quelques règles à suivre qui vont vous aider dans le travail de mener à bien votre initiation à l’improvisation, car oui, improviser, ça se travaille ! Continuer à lire

Laisser libre cours à son imagination

Quelque soit l’endroit où vous vous trouvez, il vous est possible de jouer à tout moment ce qui vous vient de manière totalement spontané. Cette liberté est accessible si vous apprenez à vous écouter, à vous détendre, à laisser votre imagination et votre inspiration s’exprimer. Le plus important lorsque l’on commence un travail d’improvisation au clavier est surtout de ne pas se bloquer, ni de s’angoisser, à l’idée de « mal faire ». L’improvisation au piano a cela de magique, elle permet une liberté totale dont seule votre créativité en est maître. Il faut être absolument vidé de toute pensée pour apprendre à improviser en toute liberté. Improviser va alors vous permettre de vous exprimer sur l’instant et c’est en cela que vous deviendrez un créateur, voire un compositeur de musique ! 

Comment s’initier simplement à l’improvisation au piano

Peu importe que vous connaissiez ou non les langages de la musique ou que vous ayez ou non de solides bases de solfège, vous n’en aurez pas besoin pour commencer à travailler votre improvisation au piano. La première règle est simple, la main droite joue votre mélodie et la main gauche va l’accompagner avec quelques accords qui viendront appuyer simplement, dans un premier temps, cette mélodie. Une mélodie, cela peut être très peu de notes, selon le rythme et les nuances avec lesquelles vous allez l’interpréter, elle aura déjà les allures d’une «grande», tout comme celles qui commencent avec seulement quelques notes et que nous connaissons tous tant elles sont célèbres. Les nuances sont très importantes à ce stade, en cela votre ressenti est primordial.

La deuxième règle importante est de commencer par jouer une seule note, qu’elle soit sur les touches noires ou blanches de votre clavier. L’idéal est de la jouer plusieurs fois afin de laisser le son imprégner la pièce ainsi que vous-mêmes, puis y rajouter une deuxième note, et enfin une troisième et quatrième note. Vous pouvez alors commencer à enchainer ces mêmes notes à des vitesses différentes, en les rejouant simultanément, avec des nuances appropriées à vos émotions. Vous êtes déjà dans votre première improvisation !

Quelques accords indispensables pour commencer

Il va falloir alors rajouter quelques accords à votre première mélodie. Deux, trois ou quatre accords suffisent à créer, ce que l’on appelle une « boucle d’improvisation », afin d’accompagner votre mélodie de la main gauche en enchainant ces mêmes accords, si simples soient-ils. Vous allez alors les faire tourner selon votre inspiration et les émotions ressenties à votre écoute. Lorsque l’on débute, je conseille de commencer par des accords de la gamme en Do Majeur, la base de la « toute première fois » au piano. Vous pouvez désormais mémoriser ces accords et commencer à vous amuser avec votre mélodie, à des rythmes différents et à des nuances variées. Il suffit seulement de quelques notes ! 

Vous avez fait le premier pas, le plus important, il ne reste plus qu’à continuer à laisser  votre inspiration mener la danse, vous détendre et laisser vos ressentis s’exprimer. Plus vous vous appliquerez de manière quotidienne à tenter quelques exercices simples d’improvisation, plus votre créativité se développera d’autant, plus vous laisserez libre cours à votre spontanéité et vous vous connecterez plus facilement à votre imagination, pour à terme, improviser lorsque cela vous chante !

cours de piano jouer du piano improvisation
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*