le blog

Retour à la liste des articles

Faire de la batterie en appartement

Vous rêvez depuis toujours de jouer de la batterie, mais vous habitez en appartement et craignez de déranger vos voisins du dessous ? Ne perdez pas espoir ! Il est tout à fait possible de concilier l’apprentissage de la batterie à domicile, en appartement, avec une vieille dame habitant juste en dessous de votre local de musique. Mais cela nécessite un peu de préparation.
Continuer à lire

Opter pour une batterie électronique

Tout d’abord, oubliez l’idée de jouer sur une batterie acoustique ! Eh oui, chez cette-dernière, le volume général avoisine les 100 dB : c’est impensable pour un appartement. Dans un premier temps, il est donc impératif que vous investissiez dans une batterie électronique, afin d’avoir la liberté de gérer directement le son sur vos enceintes, ou même de jouer avec un casque audio, dans le silence le plus complet.

Mais hélas, le problème n’est pas encore résolu. Car, même en jouant au casque sur électronique, vos coups de baguette et de grosse caisse émettent des vibrations qui se propagent au travers de votre hardware, et voyagent ainsi, au travers du sol, jusqu’aux salles avoisinantes, à commencer par l’étage du dessous. De telles secousses répétées en cadence plusieurs heures durant deviendront rapidement invivable pour votre entourage.

Il va donc s’agir d’éliminer ces vibrations. Idéalement, au moment de l’achat de votre batterie, nous vous conseillons d’acheter une batterie dotée de peaux appelées « mesh » sur la caisse claire et les toms. Ce sont des peaux en toile qui, d’une part, amortissent les coups et, d’autre part, offrent un confort de jeu considérable. Vous en trouverez des premiers prix dès 300€. Néanmoins, le problème pourra certainement persister malgré ces peaux « silencieuses ». Il convient donc de s’emparer du problème à sa racine, et de neutraliser les vibrations directement au sol de votre batterie.

Construire soi-même son socle acoustique

On préfère vous prévenir d’emblée : acheter un tapis de sol ne suffit pas, quand bien même celui-ci serait soi-disant conçu spécialement pour ça. Il va falloir surélever légèrement votre batterie de telle manière à la désolidariser du sol le plus possible, afin de « casser » la chaîne de transmission des vibrations. La solution miracle consiste à disposer votre batterie sur un socle acoustique (aussi appelé estrade ou podium). Si vous avez le budget nécessaire, vous pouvez en acheter directement en boutique. Mais si vous ne voulez pas vous ruiner, sachez qu’il est tout à fait possible d’en construire un soi-même, en DIY (Do It Yourself) : cela vous reviendra moins cher (entre 50 et 80 euros) et sera même potentiellement plus efficace !

L’astuce communément admise consiste à disposer sur une planche (de dimension suffisante pour y mettre l’ensemble de votre batterie – par exemple 120×120 ou 160×160) plusieurs dalles anti-vibration achetées dans un magasin de bricolage, et de faire reposer le tout sur plusieurs balles de tennis ! La mollesse de ces dernières est effectivement idéale pour amortir les vibrations (des pneus peuvent aussi faire l’affaire si vous en avez). Alors rendez-vous au club de tennis le plus proche de chez vous, il sera ravi de vous passer quelques balles usées… qui feront chez vous des miracles ! Puis, répartissez-les équitablement sous votre planche, au contact du sol, et fixez-les avec de la colle forte. Elles absorberont ainsi les vibrations restantes et les empêcheront de se propager jusqu’aux précieuses oreilles de votre entourage. Vous pouvez enfin ajouter un tapis par-dessus les dalles anti-vibration, pour le côté esthétique, mais aussi pratique puisqu’il isolera votre estrade encore davantage.

Et voilà, le tour est joué ! Vous pourrez ainsi pratiquer la batterie autant de temps que vous le voulez, tout en restant en bons termes avec vos voisins. Et si d’aventures cela ne suffisait pas, rajouter quelques couches devrait suffire !

batterie conseils pratiques conseils batterie
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*