Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Comment j’ai passé mon examen en ligne : témoignage de Patricia L.

Pas facile d’envisager de passer devant un jury quand on a l’habitude de jouer de la flûte pour son chat. Il existe pourtant des solutions qui permettent de passer un examen sans avoir l’impression de passer sur le grill. Continuer à lire

Pourquoi j’ai repris la flûte

Il s’appelle Rachmaninov. C’est mon chat. C’est grâce à lui, ou à cause, que j’ai repris la flûte en début d’année, grâce à l’aide de notre école de musique. Tout commence chez le vétérinaire. Rachmaninov ne mange plus, son poil ne brille plus comme un piano Steinway, et ses miaulements font penser aux cris d’un violon déshydraté. D’après le vétérinaire, Rachmaninov doit être davantage stimulé intellectuellement et émotionnellement. « Racontez-lui des histoires avant de s’endormir et jouez-lui de la musique, vous verrez, les résultats ne tarderont pas à arriver. » Le véto a raison. Rachmaninov reprend du poil de la bête. Le problème, c’est que dès que j’arrive à la maison, le chat me réclame un air de flûte.

Un examen ? Au secours !

La flûte est donc devenue une pratique quotidienne, si bien que j’ai progressé de façon plus rapide que je ne l’imaginais et j’ai senti que mon professeur chez icm était vraiment satisfait. Tellement satisfait qu’il me propose de passer l’examen de fin d’année devant un jury. Je sens une vague de froid dans tout mon corps. Autant j’aime prendre des risques, comme traverser la Méditerranée à la nage ou danser le Flamenco sur un fil suspendu dans les airs, autant l’idée de cet examen me paralyse. Je me vois déjà, jambes tremblantes en train d’essayer de souffler dans mon instrument sans parvenir à émettre un son convenable. Le cauchemar !

Un examen en ligne

Mon professeur m’explique qu’il y a plusieurs formules d’examens et que je ne suis pas obligée de me présenter « réellement » devant un jury. Mais comment passer un examen sans passer à la casserole ? Avec les moyens d’aujourd’hui, rien n’est impossible, m’explique-t-il, en désignant la petite caméra installée sur mon téléphone portable. Il y a deux options : l’examen présentiel où, effectivement, l’élève joue devant un jury réuni pour l’occasion, ou bien l’examen en ligne, à l’aide d’une vidéo. Ainsi, Patricia, tu pourras tranquillement jouer devant ta caméra, dans ton salon, puis envoyer ensuite ta vidéo au jury.

La préparation de l’examen

Un examen en ligne, je trouve le truc vraiment génial. Du coup, je n’ai plus aucune appréhension, je suis même heureuse de me préparer afin de donner le meilleur de moi-même, dans mon salon. Rachmaninov est ravi d’assister à cette préparation. Je choisis une pièce de Mozart, en apparence simple, mais qui demande de bien maîtriser le détaché. Ainsi, tous les soirs, en rentrant du travail, je travaille ma sonate de Mozart devant le chat, qui lève la tête, mécontent, dès que je fais une fausse note.

Je choisis le week-end pour enregistrer ma vidéo. Une bonne façon de meubler le dimanche après-midi, un jour de pluie. Je pose mon téléphone sur la cheminée et me positionne devant elle en essayant de trouver le bon angle. Je dois me mettre exactement sous le lustre du salon pour être bien dans le champ. Je commence à avoir un peu le trac, c’est idiot. Je change trois fois de vêtements, même si la vidéo ne montrera que mon visage et mes doigts. Rachmaninov tourne en rond dans la pièce. Lui-aussi est fébrile comme s’il comprenait la gravité du moment.

L’enregistrement de la vidéo

Ma sonate de Mozart débute tranquillement, je sens que je suis bien partie. Je ferme les yeux pour chercher la concentration, la plus profonde possible. Tout en jouant, je suis surprise de me sentir si à l’aise. Une fois l’enregistrement terminé, je préfère envoyer tout de suite la vidéo pour ne pas être tentée de la refaire. Je rédige un mail, insère le dossier vidéo en pièce jointe, puis clique sur envoi. Ça y est, je viens de passer l’examen en ligne ! Advienne que pourra !

Le retour du jury

Quelques jours plus tard, je reçois un appel d’icm. Ils ont bien reçu le fichier. Le jury a été impressionné par ma prestation. Mais si le son est bon, en revanche, ils ont eu des problèmes avec l’image. Il faudrait donc que je poste un autre enregistrement. Intriguée, je visionne la vidéo que j’ai envoyée, et là, stupeur. Que vois-je ? Rachmaninov s’est glissé devant la caméra et apparaît en gros plan pendant que je joue, avec un petit sourire au coin des moustaches.

examens de fin d'année examens en ligne événements icm