Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Au secours, c’est les vacances !

Aie, les vacances arrivent ! Et la question se profile : dois-je apporter mon instrument de musique en vacances ? Ou bien faut-il au contraire le laisser dans un home qui accueille violons abandonnés et pianos en larmes ? En tous cas, une chose est sûre, n’abandonnez jamais votre instrument sur le bord de la route. Si vous avez besoin de conseils, contactez la SPI (société protectrice des instruments) qui vous aidera à mieux gérer cette période critique de l’année. Continuer à lire

Bien préparer ses bagages

Une contrebasse sur le toit de la voiture ? Un accordéon à califourchon sur le porte-bagages du vélo ? Une flute traversière dans la trousse à toilette ? Toutes les occasions seront bonnes pour vous faire remarquer. Quand on aime un instrument, c’est pour la vie. Il fait partie de votre famille, que vous le vouliez ou non. Laissez-lui une petite place dans vos valises, cela évitera les difficiles retrouvailles de la rentrée. En même temps, de vraies vacances sont parfois extrêmement profitables. A vous de voir.

La tendre absence du professeur

Pendant deux mois, personne ne va surveiller vos progrès. Dans ces conditions, est-ce vraiment utile de travailler seul son instrument ? Comment faire pour avancer sans guide ? Pas de panique ! Pour commencer, faites-vous confiance. Ce n’est pas parce que votre professeur n’est pas là que votre instrument ne va plus vous obéir. A vous d’instaurer une relation de complicité avec ce dernier. Faites lui vivre des sensations étonnantes, comme jouer en plein air. C’est excellent pour le son, les arbres seront contents, les insectes aussi. Et si les nuages arrivent, pensez au parapluie.

Apprendre en allant aux concerts

L’été, c’est la saison des festivals de musique. Profitez-en pour aller écouter des artistes qui jouent le même instrument que vous. De vrais pros sur scène qui seront pour vous des exemples à suivre. Vous découvrirez un autre répertoire, une nouvelle approche du son, bref, cela peut constituer une véritable source de motivation, car c’est souvent en regardant les autres que l’on apprend à s’écouter soi-même.

Un petit retour à la case départ

Les vacances vous offrent l’occasion de revisiter ce que vous avez appris pendant l’année. Tranquillement, faites le bilan de ce que vous avez intégré et vous pourrez certainement mesurer tous les progrès accomplis pendant ces mois précédents. L’apprentissage d’un instrument se fait souvent par palier, comme la plongée sous-marine. Reprenez les fondamentaux afin de consolider vos acquis. Essayez d’être un maître pour vous-même, vous allez vous surprendre. Reprenez des morceaux difficiles, il se peut que vous les trouviez faciles maintenant.

J’ai peur d’oublier

Pas d’inquiétude, si vous ne pratiquez pas pendant un mois, vous n’oublierez pas pour autant vos acquis. Ce que vous avez enregistré demeure votre capital. Rien ni personne ne pourra jamais vous l’enlever. Non, vous n’avez pas oublié. La preuve : un soir, vous allez organiser un petit concert, sous la tonnelle, seul ou avec d’autres musiciens, un moyen pour vous de faire plaisir à votre entourage qui supporte vos gammes pendant toute l’année. A votre grande surprise, ce moment sera magique. La musique est, la musique restera. Elle se partage, elle nous est offerte comme nous nous pouvons l’offrir.

pratique musicale conseils pédagogiques vacances estivales