le blog

Retour à la liste des articles

Apprendre la notation internationale des notes de musique

Vous pensiez alors avoir déjà tout appris et ainsi pouvoir déchiffrer toutes les partitions? Vous venez d’acheter la partition de la chanson que vous rêvez d’interpréter et vous voyez quelques signes bizarres qui mènent la danse sur la portée? Ne paniquez pas, il s’agit bien là d’une notation internationale des notes et il n’est pas si difficile de la comprendre. Continuer à lire

La notation internationale : les pays francophones et les autres 

Comme sur une partition classique, vous voyez sur celle-ci des lettres majuscules et vous ne comprenez rien à ce qui se passe sous vos yeux. Il s’agit de la notation internationale des notes et des accords qui composent une chanson. En réalité, cela simplifie le travail de déchiffrage car cette notation permet de trouver rapidement les accompagnements. Toutefois, il faut en comprendre la langue et pour cela en connaître les signes.

Les pays francophones utilisent le modèle du solfège classique pour l’écriture des notes de musique, qui est le modèle que nous connaissons tous en France, avec les notes Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. Dans les autres pays, spécifiquement dans les pays anglophones, le système de notation est resté celui d’origine, basé sur le modèle de l’alphabet. Ainsi, il vous faudra mémoriser de la manière suivante : 

  • A pour La
  • B pour Si
  • C pour Do
  • D pour Ré
  • E pour Mi
  • F pour Fa
  • G pour Sol

Comme vous pouvez le constater, la notation part de la note «La» et suit un ordre alphabétique. Le « La» est une note qui fait office de référence dans le solfège puisqu’elle est également la note référante du diapason, celle sur laquelle s’accordent tous les instruments d’un orchestre. Rien de compliqué à ce stade et cette mémorisation de la notation internationale vous sera indispensable pour comprendre par la suite l’écriture des accords. 

Faciliter la mémorisation de la notation internationale

C’est finalement assez simple de s’y retrouver, quelques indices ici sont à connaître. 

Le F correspond à la note «Fa«, qui commence par la même lettre.

Le A correspond à la note «La», dont le son est identique.

Si vous apprenez par cœur que le «Do» correspond à la lettre C, vous pouvez alors aisément, par le système des écarts, retrouver très rapidement vos notes avec la notation internationale. Par exemple, vous connaissez le «Fa» correspondant à la lettre F, mais pas la signification de la lettre E. Or, vous savez que l’ordre suit l’alphabet, donc très facilement, vous pouvez en déduire que le E correspond à la note «Mi». Il suffit juste de bien connaître son alphabet !

Il y a trois bonnes raisons d’apprendre la notification internationale des notes

Tout d’abord, c’est un système très répandu dans le monde entier, y compris en France et de plus en plus dans l’apprentissage du piano et cela facilitera vos échanges si vous faites partie d’un groupe de musique. Par ailleurs, c’est une notation courte, qui s’écrit seulement avec deux caractères et permet ainsi de placer des accords et des indications aisément sur une partition. Enfin, cela vous permet de déchiffrer facilement les chansons que vous aimez afin de les interpréter rapidement et les partager avec vos amis musiciens. A vous de jouer !

théorie musicale découverte musicale conseil pédagogique
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*