Chat with us, powered by LiveChat

le blog

Retour à la liste des articles

Ah ! Non ! C’est un peu court, jeune homme !

Au cours de l’histoire de la musique, les compositeurs ont toujours été préoccupés par la question du temps et de la durée. Continuer à lire

Cela n’a rien d’étonnant si l’on se souvient que la musique est l’art du temps par excellence, puisque sans lui, elle n’existerait tout simplement pas – contrairement à la peinture par exemple, qui semble, au moins en apparence, s’inscrire dans une dimension intemporelle et immobile.

Certaines pièces musicales sont très brèves pour des raisons pédagogiques : il s’agit pour le compositeur d’offrir un morceau à la fois instructif et abordable.

Les relatives difficultés techniques seront donc compensées par la brièveté, ce qui permettra à l’élève et au professeur de les surmonter plus facilement, grâce à un travail ciblé. C’est ce qui se produit par exemple dans le Prélude en fa majeur, BWV 927 de Bach :

bach clavecin pédagogie musique baroque