le blog

Retour à la liste des articles

Gardez le rythme pendant l’été

Transat, barbecue… Gammes, partitions… Le choix est cornélien ! Nous avons tous
envie de profiter de la pause estivale pour poser notre cerveau, sortir de la routine,
changer nos habitudes. Et c’est normal ! C’est le temps du repos, il ne faut pas s’en
priver. Et pour que ce ne soit pas fatal à votre pratique du piano qui demande de la
régularité, il faut l’adapter. S’il est nécessaire de continuer d’honorer un rendez-
vous régulier, voire quotidien, avec la musique, cela peut prendre une autre forme.
En vacances, on vit autrement, donc on pratique sa musique autrement. Continuer à lire

Sortir de son répertoire

Au lieu de répéter les morceaux habituels, laissez-les un peu de côté. Si vous êtes comme moi adepte du classique, profitez de cette période pour vous essayer à quelque chose que vous n’abordez pas d’habitude : de la pop, des sons venus d’ailleurs, des bandes originales de films ou de séries, des musiques de jeux vidéo, du jazz, et pourquoi pas vous lancer dans l’improvisation ! L’essentiel est de continuer de jouer, pour ne pas perdre ses repères ni son agilité. Les doigts s’engourdissent à ne pas jouer, la lecture de note se ralentit si elle n’est pas pratiquée. C’est comme le sport : on perd si on ne s’entraîne pas, et moins on pratique depuis longtemps, plus on perd vite… 

Pas de piano au bord de la piscine ?

Comme nous avons choisi un instrument que l’on ne case pas aisément au fond de sa valise, il est fort probable que certains soient privés de piano sur leur lieu de villégiature. Que cela ne vous arrête pas ! 

Vous pouvez emporter avec vous quelques morceaux que vous pourrez déchiffrer sans clavier. Lire les notes, comprendre le rythme, identifier les passages difficiles, etc. . 

Vous pouvez travailler l’indépendance des mains et la coordination en tapotant sur une table : prenez un rythme de la main gauche, et simultanément un autre (plus rapide ou plus lent) de la main droite. Changez de tempo, inversez les mains, etc.

Écouter et découvrir

Votre esprit allégé des contraintes quotidiennes, tendez l’oreille ! La musique est plus présente dans les rues, les festivals sont nombreux. Profitez-en pour découvrir d’autres sons.

A la maison, en voiture, écoutez plus et mieux de la musique, de tous genres.

Travaillez votre oreille en séparant mentalement les différents instruments, en repérant les changements de rythmes.

Profitez d’un peu de temps libre pour découvrir des compositeurs, leurs vies, leurs œuvres. Faites la liste de vos envies à soumettre à votre professeur de piano à la rentrée ! 

Et si vous êtes plutôt adepte de la continuité, et que l’absence de cours de piano pendant l’été vous est inconfortable, là aussi ce n’est qu’une question d’adaptation. Profitez de cette période de pause pour revoir les techniques et les morceaux que vous avez appris l’année passée. Révisez. Et préparez la rentrée en déchiffrant les morceaux à venir.

A chacun sa méthode, une seule ambition : que l’été ne fasse pas fondre les beaux efforts fournis le reste de l’année. Une pause, mais sans s’arrêter !

pédagogie conseil pédagogique été
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*