enseignants

Olivier Rot

Instruments : piano et chant
Prof à l’icm depuis : 2011
Ville : Velizy Villacoublay (78)

Quel est votre parcours de musicien ?

Après avoir débuté le piano classique et le chant choral dès l’âge de 10 ans, après ma mue, j’ai commencé le chant classique au Conservatoire de Bourg-la-Reine, parallèlement à des études de musicologie et de direction de chœur,  j’ai fini mon cursus au conservatoire de région d’Orléans dans la classe de Madame Jacqueline Bonnardot.

Je deviens Artiste des chœurs professionnel à l’Opéra de Tours, puis membre de l’ensemble vocal baroque Saggitarius, et chante comme choriste professionnel & soliste sous la direction de Michel Laplenie, Mirella Giardelli, Jean-Claude Malgloire à l’atelier lyrique de Tourcoing, l’Opéra de Schwetzingen, Opéra de Karlsruhe, Grand théâtre de Tours, Opéra de Strasbourg, au festival de Carpentras.

Parallèlement à cette carrière, j’ai toujours enseigné le chant lyrique et classique dès la fin de ma formation et j’ai également dirigé des ensembles vocaux, et travaillé à la mise en scène d’Opéra. J’ai été assistant de Nicole Fallien pour la formation vocale et le travail physique du comédien à la Comédie Française, et professeur au Conservatoire de Meudon de 2004 à 2014 .

Quelle est votre recette pédagogique ?

Pour le chant classique, un travail sur le corps du chanteur afin de maîtriser par les postures dynamiques et statiques, le souffle afin que la voix évolue dans une liberté absolue, l’émission sonore étant quand à elle travaillée dans la plus parfaite lignée de l’école Italienne du legato et du bel canto.

La grande sensibilité, le sens aigu de l’observation et de l’écoute, et l’empathie naturelle permettent de s’adapter à chaque élève dans sa singularité, et de le guider avec bienveillance et rigueur pour l’amener vers l’autonomie artistique sans oublier le plaisir de chanter ou de jouer.

La carrière professionnelle de chanteur d’Opéra et d’Oratorio, de mélodie et de lied me donne également une grande connaissance du répertoire que je mets à disposition de chacun, curieux de découvrir ces richesses.

Et si vous étiez un morceau de musique, lequel seriez-vous ?

Si j’étais un morceau de musique, je ne serais le premier mouvement Maestoso du Concerto pour piano N°1 en ré mineur de Johannes Brahms, sublime moment de romantisme à la fois pudique, passionné et sensible.

Instruments