enseignants

Anthony Delloye

Instrument enseigné : guitare
Professeur à l’ICM depuis : 2011
Ville(s) : Noyon (60) – Paris IDF

Quel est votre parcours de musicien ?

J’ai commencé le piano à l’âge de 6 ans en autodidacte et enregistré ma première chanson à peu près en même temps sur un vieux magnétophone à cassette. Mes parents m’ont ensuite acheté un petit synthétiseur et je me suis dès lors très vite intéressé aussi au son et aux techniques d’enregistrement.

A  l’adolescence je me suis mis à la guitare puis ai rejoint une école de musiques actuelles dans la métropole Lilloise où j’ai eu la chance de faire des stages auprès de guitaristes réputés tels que Ray Gomez, qui a joué pour John Lennon, Aretha Franklin, Cat Stevens ou Stanley Clarke.

J’ai très vite joué dans de nombreux groupes de reprises et de compositions et fait des concerts. Depuis j’ai sorti des albums sous mon nom, collaboré avec d’autres artistes dans de nombreux styles très différents, fait beaucoup de concerts, travaillé comme intervenant pour la cité de la musique à Paris, mais aussi beaucoup enseigné la guitare et appris d’autres instruments comme la basse, la batterie ou les percussions auprès d’autres musiciens de talent.

Quelle est votre recette pédagogique ?

J’essaie de transmettre 3 choses à mes élèves qui me semblent importantes pour être un musicien  et/ou un artiste :

La passion :

C’est la condition indispensable pour pouvoir travailler seul de longues heures (mais pas si longues, si justement on est passionné) sur son instrument, mais aussi la théorie, améliorer ses connaissances en harmonie, en solfège tonal, en solfège rythmique, l’interprétation, ou apprendre à enregistrer en studio, à mixer, à jouer (et pour certains à chanter en même temps) en public. Il y a tellement de choses possibles avec la musique.

La rigueur :

Apprendre à recommencer encore et encore les mêmes morceaux jusqu’à ce que ce soit satisfaisant pour soi et peut-être plus tard pour ceux qui écouteront. Mais ne pas se satisfaire tout de même trop vite de ce qu’on fait. Il y a toujours quelque chose à améliorer.

C’est le travail d’une vie. Il faut être exigeant avec soi-même.

La curiosité intellectuelle :

Un ancien élève m’a dit un jour, après avoir arrêté les cours avec moi, « ce que j’ai appris avec toi, en plus de la guitare, c’est d’apprendre à écouter toutes les musiques ». C’est la meilleure chose qu’on m’ait dite sur mon enseignement.

Instruments