Nouvel album d’Avishai Cohen !

Le 16 février 2015 est sorti From Darkness, le 15e album du jazzman israélien Avishai COHEN.

     Comportant une dizaine de nouvelles compositions signées par le contrebassiste, le disque revisite aussi un «standard» célèbre, Smile, mélodie composée par Charlie CHAPLIN en 1936 pour son film Les temps modernes.

De l’Orient à l’Occident ?

     Ce qui frappe d’emblée, dans From Darkness, c’est un certain retour à l’Occident : ici, point de oud (le luth oriental, instrument de Rabih ABOU-KHALIL et Marcel KHALIFÉ), mais un simple trio jazz prolongeant la tradition initiée dans les années 60 et 70 par Bill EVANS : piano — contrebasse — batterie. Dans le nouveau disque d’Avishai COHEN, ces trois instruments tissent un dialogue dense, dans l’esprit de la musique de chambre classique et romantique — si ce n’est que, comme dans le trio de Bill EVANS, les musiciens ajoutent une dose certaine de semi-improvisation à chacun des thèmes.

     Mais au-delà des instruments, la majeure partie de la musique est elle aussi dans la lignée du jazz occidental moderne, avec notamment une influence du trio suédois E.S.T., qui eut beaucoup de succès entre 1990 et 2008 :

     Malgré tout, on pourra percevoir dans un titre comme C# (ce qui signifie «do dièse» dans les pays anglo-saxons) les mêmes couleurs orientales que dans le morceau Aurora présent sur l’album éponyme, l’un des précédents disques les plus réussis de COHEN, sorti en 2009.

     Mais en revanche, le morceau Amethyst est beaucoup plus proche du jazz occidental teinté de pop music du groupe E.S.T. :

jazz

archives

Vous aimerez aussi