le blog

Retour à la liste des articles

C’est la révolution dans les Services à la Personne

Vous n’êtes certainement pas passés à côté de la révolution fiscale du prélèvement à la source prévue pour 2019. Ce changement est accompagné de nouvelles règles concernant le crédit d’impôt pour les services à la personne, en votre faveur ! Continuer à lire

En effet le mode de remboursement évolue et nous allons vous expliquer comment. Ce n’est pas hyper fun on en convient, mais on a surtout essayé de faire simple et complet pour que vous vous y retrouviez. Évidemment si quelque chose n’est pas clair, vous pouvez aussi nous appeler pour en savoir plus. C’est Lucile et Isabelle qui sont calées sur le sujet et vous pouvez les joindre au 09 70 80 90 01.

Ce que dit la loi

Le versement d’un acompte spécifiquement dédié au crédit d’impôt « services à domicile » et « garde d’enfant » de moins de 6 ans (assistante maternelle, crèche) est prévu en janvier 2019. Il sera équivalent à 30% de votre crédit d’impôt payé en 2018 concernant les dépenses effectuées en 2017. Le solde sera versé en août 2019, après la déclaration de revenus déposée au printemps qui permettra de déclarer le montant des dépenses engagées en 2018 ouvrant droit au crédit d’impôt. Pour d’autres informations rendez-vous sur le site economie.gouv.fr

Le principe

A compter de 2019, la réduction d’impôt dans les services à la personne, toujours équivalente à 50% des sommes engagées pendant l’année (tous services à la personne confondus) sera versée en 2 fois, ce qui permettra aux familles d’alléger leurs dépenses et d’être remboursées plus tôt dans l’année. Un premier acompte versé en janvier 2019, qui correspondra à 30% des sommes dépensées au titre des Services à la personne en 2017 que vous avez déclaré en 2018. Le solde du restant dû versé à l’été 2019, qui sera fonction des sommes dépensées au titre des Services à la Personne en 2018, que vous allez déclarer en 2019.

Les différents cas de figure

J’ai pris des cours en 2017 et en 2018

Vous serez remboursé en 2018 des sommes déclarées en 2017 sous les mêmes conditions que les années précédentes, pendant l’été 2018.

Vous serez remboursé en 2019 en 2 phases : Acompte de 30% en janvier 2019, basé sur les sommes déclarées pour 2017 (puisqu’à cette période l’administration n’aura pas encore connaissance des montants versé en 2018), puis le solde versé en août sera calculé sur les sommes déclarées pour 2018. Attention, si vous avez consommé beaucoup de services à la personne en 2017 mais très peu en 2018, les service fiscaux peuvent vous réclamer le trop perçu au moment du solde, car l’acompte versé en janvier ne correspondra pas aux frais réellement engagés en 2018.

Un exemple pour mieux comprendre :

  • 1000 euros déclarés en 2017 → acompte de 30% soit 333 euros en janvier 2019
  • 200 euros déclarés en 2018 → solde négatif car les impôts ne vous doivent en réalité que 100 euros, ils vous demanderont donc la différence du trop perçu (soit 233 euros)

J’ai démarré les cours en 2018

En 2019, vous resterez sous le mode de fonctionnement actuel, c’est-à-dire que vous serez remboursé pendant l’été 2019 des sommes concernant les services à la personne déclarées en 2018. L’acompte de 30% ne vous concerne donc pas pour l’année 2019, mais vous concernera à compter de 2020.

J’ai pris des cours en 2017 mais pas en 2018

Attention, si vous avez consommé des services à la personne en 2017 mais pas en 2018, les service fiscaux vont vous réclamer le trop perçu au moment du solde, car l’acompte versé en janvier ne correspondra pas aux frais réellement engagés en 2018.

Un exemple pour mieux comprendre :

  • 1000 euros déclarés en 2017 → acompte de 30% soit 333 euros en janvier 2019
  • 0 euros déclarés en 2018 → solde négatif car les impôts ne vous doivent rien au titre des dépenses services à la personne, ils vous demanderont donc la restitution du trop perçu (soit 333 euros)

Tout cela est un peu complexe, car lié au prélèvement à la source. Il faut compter 2 années de transition avant que tout soit bien au point. Mais on ne peut que se féliciter de cette avancée dans les Services à la Personne.

cours de musique à domicile services à la personne réduction d'impôts