le blog

Retour à la liste des articles

Combien de temps faut-il pour savoir jouer d’un instrument ?

Éternelle question mille fois posée dans l’espoir d’une réponse simple et rassurante… Soyons clairs, il y a autant de réponses que de personnes qui se la posent… Continuer à lire

Eh oui, nous ne sommes pas tous égaux devant la montagne à gravir. Que vous soyez jeune ou pas, doué ou pas, vous aurez plusieurs étapes à franchir. Comme toute randonnée en montagne, le premier des conseils est de bien choisir votre guide de haute montagne. Un professeur de musique est une personne qui saura vous éviter les embûches, il vous évitera les détours et il vous conseillera sur le choix de l’instrument et des différents accessoires.

Discours de la méthode

À la question, combien de temps ? La réponse dépend en grande partie de votre méthode de travail ainsi que de vos disponibilités. Une bonne organisation et un emploi du temps précis vous permettront de visualiser les différents sujets (solfège, technique, virtuosité, etc.) travaillés, et vous éviterons d’accumuler les lacunes.

Jouons dans la joie !

Apprenez à jouer sur des musiques simples et abordables. Il y a assez de genres musicaux pour satisfaire un débutant ou un avancé et rien ne vous interdit de simplifier les parties que vous voulez jouer bien au contraire ! L’essentiel et de garder à l’esprit que le jeu donne de la joie.

Suivons le conseil du grand Miles Davis

« pourquoi jouer tant de notes alors qu’il suffit de jouer les meilleures ? »

Miles Davis

Dans la plupart des cas plus votre jeu sera simple et plus vous aurez la faculté d’écouter les autres musiciens qui vous entourent et vous serez à même d’interagir avec eux.

Un, Deux, Trois… soleil

Pour ce qui est des étapes à franchir, on distingue généralement trois niveaux ou cycles.
Le niveau débutant suivi du niveau intermédiaire et enfin le niveau avancé. Les conservatoires de musique parlent de cycle un, deux et trois pour désigner ces étapes. Gardez à l’esprit une chose, soyez attentif à ne pas accumuler trop de lacune, car ce sont elles qui vous ralentiront dans votre progression vers l’Olympe.

Conseils de fin pour les jedis et autres jours de la semaine

Lentement tu t’entraineras !

Il est indispensable de comprendre que pour ne pas perdre ni son temps ni sa patience voir sa raison, vous devez travailler vos exercices lentement et en étant concentré. Et c’est bien cet état d’esprit qui va déterminer combien de temps vous allez pouvoir vous consacrer à l’apprentissage de votre instrument favori. Un adulte n’a pas la même capacité de concentration qu’un enfant ou un adolescent. Il est inutile d’exiger d’un enfant une concentration très soutenue pendant une longue durée.

Avec régularité tu travailleras !

Une des clés du succès réside dans le fait de savoir planifier votre effort afin qu’il soit le plus efficace possible. Travailler tous les jours ou les deux jours pendant 10 à 15 minutes vaut mieux qu’une séance herculéenne d’une ou deux heures le lundi et plus rien pendant le reste de la semaine. Eh oui, ici c’est nos petits neurones qui travaillent en fabriquant des connexions et pour ça il faut les faire travailler le plus régulièrement possible.

La curiosité tu pratiqueras !

Une des choses les plus précieuses qu’il est indispensable d’entretenir quand on apprend un instrument, c’est la passion qui nous à donner envie de se lancer dans cet apprentissage. Pour cela, écoutez le plus de musique possible, allez voir des concerts et n’hésitez jamais à poser des questions si vous n’avez pas compris certaines choses. Une leçon de musique doit être un moment d’échange avec votre professeur qui sera ravi de répondre à vos questions. La qualité d’un cours se construit autant avec un bon professeur qu’avec un élève attentif et curieux.