le blog

Retour à la liste des articles

Rien ne vaut… la spontanéité !

La chaîne TV5MONDE propose depuis maintenant 10 ans l’émission ACOUSTIC, dans laquelle Sébastien FOLIN invite des artistes de styles variés à jouer en direct sur son plateau : chanson française, musiques du monde, musiques urbaines, jazz, rock, pop…

Pour fêter cet anniversaire, un groupe inédit s’est produit début février dans l’émission, réunissant quatre des auteurs-compositeurs-interprètes les plus créatifs de la chanson française : JP NATAF, Mathieu BOOGAERTS, Vincent DELERM et Albin DE LA SIMONE.

Sans se prendre pour les BEATLES, ni pour ces trois-là, les quatre amis se sont livrés à un jeu fort sympathique, en interprétant successivement quatre chansons, chacune signée de l’un d’entre eux : Les Piqûres d’araignées de DELERM, Sylvia de BOOGAERTS, Un jour sans erreur de NATAF et Mes épaules, extraite du dernier album d’Albin DE LA SIMONE, Un Homme (vous pouvez voir ces prestations ici).

En guise de bouquet final, ils rendirent hommage à leur aîné Alain SOUCHON, en interprétant ensemble La vie ne vaut rien. Cette interprétation n’est pas parfaite : à 0’57, une petite fausse note sur le clavier d’Albin DE LA SIMONE fait rire Vincent DELERM et le déconcentre momentanément. Mais ce petit accroc est largement compensé par la fraîcheur et le naturel du « live », à des années-lumière des mises en scène surgelées et sans âme que l’industrie de la musique commerciale voudrait nous imposer.

Dans son si joli refrain, SOUCHON paraphrasait André MALRAUX, qui écrivait dans Les Conquérants en 1928 : « Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie ».

Nous pouvons donc paraphraser à notre tour SOUCHON, et nous dire qu’en musique, « rien ne vaut la vie », ni la spontanéité !

actuel chanson française Alain Souchon Vincent Delerm Albin de la Simone Mathieu Boogaerts JP Nataf live fausse note André Malraux