le blog

Retour à la liste des articles

recette musicale – le « Bach beatbox »

Prenez une danse baroque venue d’Auvergne et transfigurée par un Allemand…

Dans ses suites instrumentales pour clavecin, pour violon ou encore pour violoncelle, BACH a transmis à la postérité un prodigieux panorama des danses baroques. Laissant libre cours à sa verve mélodique inépuisable et à sa science harmonique, il sut malgré tout préserver la vitalité de ces multiples rythmes issus de danses populaires : allemandes, courantes, sarabandes, gavottes, gigues… ou encore cette danse à deux temps provenant de notre Massif central, la bourrée, comme dans la Suite pour violoncelle n°3 :

Procurez-vous ensuite un Américain virtuose de l’human beatbox…

Maximillian REYNOLDS transfigure lui aussi à sa façon des rythmes populaires, ceux de la house music ou du hip hop, grâce à son étonnante virtuosité vocale :

Mélangez le tout dans un avion en plein vol, et vous obtiendrez un «bœuf» original, et aux rythmes savoureux !

Bach baroque danse human beatbox