De Donald Byrd à C2C…

L’actualité musicale de la semaine dernière a été marquée par deux événements en apparence sans rapport, mais pourtant liés : les quatre « Victoires de la musique 2013 » attribuées au collectif de DJs nantais C2C, et la mort du célèbre trompettiste de jazz Donald BYRD.

Certes, le morceau le plus connu de C2C évoque surtout de prime abord la house music très travaillée de la french touch – telle que l’ont illustrée DAFT PUNK ou plus récemment JUSTICE -, par les collages musicaux virtuoses qu’il fait tourbillonner au-dessus d’une basse obstinée descendante :

Un « collectif » de DJs, c’est en quelque sorte l’équivalent en musiques électroniques d’un « supergroupe » de rock : la rencontre de musiciens issus de groupes préexistants, pour former un nouveau groupe (voir par exemple le fameux supergroupe de progressive rock Emerson, Lake & Palmer dans les années 70). Ainsi, le collectif C2C associe quatre artistes issus de deux groupes de DJs aux styles assez différents : BEAT TORRENT et HOCUS POCUS.

D’un côté, les musiciens de BEAT TORRENT sont surtout connus pour leur mélange détonnant de house music et de rock :

La filiation de « Down The Road » avec DAFT PUNK et JUSTICE est donc probablement à mettre à leur compte.

De l’autre côté, le duo HOCUS POCUS est très attiré par le jazz et le funk, comme le montre cette belle prestation scénique où ils invitèrent plusieurs saxophonistes :

jazz Daft Punk house music actuel basse obstinée bac 2014 C2C progressive rock french touch musique électronique breakbeat Donald Byrd Justice Hocus Pocus Beat Torrent

archives

Vous aimerez aussi