enseignants

Pascaline Latour

Instrument(s) enseigné(s) : flûte à bec
Prof à l’icm depuis : mai 2014
Ville(s) : Paris

Quel est votre parcours de musicien ?

Née dans une famille de musiciens, j’ai commencé l’apprentissage du piano à six ans. À l’âge de onze ans, j’ai découvert la flûte à bec, un instrument que j’ai tout de suite aimé pour son répertoire et son jeu corporel et vivant. Après mon bac, j’ai fait une classe prépa (option musique !) puis des études de musicologie à la Sorbonne et au CNSMDP.

J’ai continué en parallèle à me perfectionner en flûte à bec au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne, où j’ai obtenu ma Licence d’interprète et le Diplôme d’État d’enseignante. Lors de ces études, j’ai aussi eu la chance de recevoir une formation en basse continue, en chant, en danse baroque, en improvisation et ornementation et en musique de chambre. Je fais aujourd’hui partie de plusieurs ensembles, notamment le Consort Quintessence, l’ensemble de cloches à main Pyrgos, le Paris Scottish Dancing Band et l’ensemble vocal Cepheus.

Quelle est votre recette pédagogique ?

J’essaie toujours d’être très attentive aux motivations de mes élèves : je considère qu’on apprend plus vite et avec plus de plaisir quand on sait pourquoi on fait de la musique. Apprendre un instrument demande du travail et de la persévérance, c’est pourquoi je cherche toujours à alterner les pièces faciles, qui sont très gratifiantes assez vite, et des morceaux plus exigeants techniquement et musicalement, qui font progresser l’élève en profondeur.

Si vous étiez un morceau de musique, lequel seriez-vous ?

Difficile à dire ! Peut-être une musique de danse irlandaise ou écossaise, par exemple The Old Grey Cat, Banks o’ Spey, High Road to Linton ou encore Tam Lin. J’adore la relation entre musique et danse et l’énergie qui circule entre les musiciens et les danseurs.

Instruments