enseignants

Jean Nicolas Casalis

Instrument enseigné : Piano, éveil
Professeur à l’ICM depuis : 2006
Ville(s) : Paris

Quel est votre parcours de musicien ?

J’ai commencé tôt le piano avec le jazz, je me suis tout de suite intéressé par la manière dont la musique se construit. J’ai ensuite souhaité « récupérer » mon niveau équivalent en classique et j’ai donc intégré le conservatoire (piano, fm, arrangement). J’ai eu quelques années où je donnais concerts, cours, et composais, mais le son me manquait. En effet je suis également ingénieur du son parallèlement depuis à peu près la même période. Et l’envie de créer projets et idées m’ont fait mettre de coté le « pianiste concertiste », un choix qui me permet depuis un parcours très varié.

J’ai créé mon studio d’enregistrement il y a environ 12 ans, qui est mon activité principale. Je suis également autodidacte en batterie, plus sérieusement depuis 4/5 ans, sur différents projets. Je suis formé à la Psychopédagogie positive, que j’applique également en cours.

Quelle est votre recette pédagogique ?

Pas de recette toute faite, mais des ingrédients : l’accompagnement en partant de la personne, de la patience sans réserve, ainsi que du jeux, de l’humour, de l’expérimentation et de la connaissance.

Si vous étiez un morceau de musique, lequel seriez-vous ?

Difficile de n’en retenir qu’un bien sur, mais je choisi « Music for 18 musicians » de Steve Reich. Les instruments sont acoustique mais avec un zeste d’électrique, et il y a également une réflexion du dispositif scénique qui me parle. J’aime notamment l’abstrait avec pourtant un travail de la matière. Il y a une forte capacité à ressentir des ambiances planantes.

Instruments
piano