enseignants

Cyril Kravtchenko

Instrument enseigné : Piano
Professeur à l’ICM depuis : 2015
Ville(s) : Paris

Quel est votre parcours de musicien ?

Parcours classique : Schola Cantorum, Conservatoire municipal, Ecole Nationale. J’ai enseigné dans les conservatoires et écoles de musique.

La musique, en plus d’apporter du plaisir, est un outil puissant de connaissance de soi, car tout se révèle plus clairement à travers elle. J’aborde également l’analyse et l’écoute musicale, la philosophie, la spiritualité. La musique est un élément qui relie tout cela.

Quelle est votre recette pédagogique ?

Bien sûr, il y a des méthodes à connaitre, mais il n’y a pas de “recette”. Le plus important est de comprendre l’élève afin de respecter son rythme, tout en le motivant. Une des plus grandes victoires est de déclencher chez l’élève une prise de conscience que la pratique de la musique s’inscrit dans une régularité, une régularité de la vie de tous les jours, aussi naturelle que de se laver les dents ! Ce n’est pas la durée de la pratique qui importe mais la concentration, comment cibler un problème, comment travailler seul, comment ne pas perdre son temps, etc. Bref, devenir autonome dans la pratique de son instrument.

Si vous étiez un morceau de musique, lequel seriez-vous ?

Je suis assez lié à la musique russe et à la musique romantique en générale. J’ai une passion pour Liszt et Debussy. En ce moment, je joue “Après une lecture de Dante” de Liszt. Ce qui est fascinant dans cette oeuvre ce sont les forces de volonté mise en oeuvre plutôt que le développement en lui-même. Chez Liszt, il y a toujours cet héroïsme religieux qui part des ténèbres et qui sort en vainqueur. La Divine Comédie est une oeuvre puissante pour aborder cette élévation de l’âme à travers les épreuves.

Instruments